Braj ou Bradj

Publié le par Rosa

Braj ou Bradj

Je ne sais pas si je dois classer "labraj" dans la catégorie des gâteaux, car pour moi ils le sont pas, on ne trouve pas de sucre ni de miel dedans malgré le léger gout sucré des dattes, et parce que aussi le jour de leurs préparation on déjeune avec en les accompagnants avec le petit lait "lben", alors je pense que je vais juste les classer dans la catégorie "cuisine Algérienne"

Sinon labraj ou lambarja appelé ainsi dans d’autres régions est un met qu'on prépare traditionnellement à l'arriver du printemps ou pour fêter le printemps, une autre belle tradition de mon pays

Cette année c'est mon premier printemps en étant mariée, mais malheureusement je n’ai pas eu le temps de les préparer avec mes aller/retour au bled, mais on a eu droit quand même aux braj chez nos familles, d'ailleurs ceux que je vais vous présenter aujourd'hui sont celles de ma belle sœur, ils sont bons et fondants comme je les aime, mais je vous promets inchallah une réalisation personnelle

Braj ou Bradj Braj ou Bradj

Ingrédients:

Pour la pâte

  • 3 mesures de semoule
  • 1 mesure + une louche de gras (mélange de beurre et de smen) le smen c'est le beurre clarifiée
  • Chez moi on met une mesure et environs une louche de gras, appelée communément chez nous "saba" pour que labraj soit bien fondant en bouche
  • Une mesure (d'eau+eau de fleur d'oranger)
  • Sel

Pour la farce

  • 500g de pate de dattes
  • Une cas de smen
  • Un peu d'eau de fleur d'oranger
Vous pouvez ajoutez des graines de sésames ou des noix moulus mais ça reste facultatif

Chez moi on met ni cannelle ni clou de girofle, comme dit ma mère si on les met ça va être des makrouds et ce n’est pas le but

 

 

 

 

 

 

Braj ou Bradj

Préparation:

  1. Dans une grande gassaa (grand récipient en bois), mettez la semoule, le sel, le beurre et le smen fondu et bien frottez entre les mains
  2. Ramassez la pate en ajoutant l'eau et l'eau de fleur d'oranger progressivement jusqu'à ce que la ce qu'elle devienne maniable 
  3. Laissez la pate reposer, généralement on la prépare la veille pour le lendemain
  4. Divisez la pate en deux boules de la même taille
  5. Préparer la pate à datte en s'assurant qu'elle est bien lisse, lui ajoutez un peu d'eau de fleur d'oranger et le semen et bien la travailler
  6. Aplatir la première pate à semoule sur une épaisseur d'environ 1/2 cm 
  7. Sur un papier sulfurisé étalez la pate à datte sur une épaisseur de 1/2 cm aussi,  puis déposez-là sur la première pate
  8. Étalez la deuxième pate et déposez-là ensuite sur la pate à datte
  9. Aplatir le tout ensemble, puis coupez la galette en losanges
  10. Faites cuire sur un tajine en fonte ou sur une poêle sur les deux cotés (les deux cotés doivent être dorés)

 

Braj ou Bradj

Publié dans Cuisine algérienne

Commenter cet article

Rima 08/05/2015 10:48

bonjour ma chérie, ils sont superbes bsahatkom, c'est la même recette que chez nous sauf pour el ghars , chez nous comme mes grands mères on met de la cannelle et des clous de girofle ,ça donne un superbe gout et ça n'a rien avoir avec le makroud, on a pas l'impression que c'est de lui qu'il s'agit. Mais bon.... Ça diffère dans chaque famille.Régales toi avec un bon verre de lben ;-)

Rosa 09/05/2015 01:26

Merci ma belle, oui c'est vrai que tout dépend des familles, pourtant que mon épice préféré c'est la cannelle mais je suis pas trop fan dans labraj